Réforme pour le développement

Priorités du Secrétaire général

Notre promesse d’une vie dans la dignité, la prospérité et la paix sur une planète en bonne santé. L'Agenda 2030 exigera des changements audacieux au système de développement des Nations Unies en donnant naissance à une nouvelle génération d’équipes de pays dont l’action serait essentiellement dictée par le plan-cadre des Nations Unies pour l’aide au développement, avec à sa tête un coordonnateur résident impartial, indépendant et aux moyens d’action renforcés.

Mme Amina J. Mohammed (Vice-Secrétaire générale de l’ONU) sur la réforme du système des Nations Unies pour le développement. EN

Dès le 1er janvier, le système des Nations Unies pour le développement s’engage sur la voie de la réforme. Au cœur de cette transformation, le nouveau système des coordonnateurs résidents place les pays au premier plan. Ensemble, nous renforcerons le Programme de développement durable à l’horizon 2030 à l’échelle des pays. Atteindre les objectifs de développement durable partout est une promesse que nous devons tenir. Il s’agit d’être au service des populations – partout – et de ne laisser personne de côté.

Repositionnement du système des Nations Unies pour le développement

Une nouvelle génération d’équipes de pays des Nations Unies

  • PNUAD - Plan-cadre des Nations Unies pour l'aide au développement 

  • Bureau d'audit multi-pays 

Redynamisation du rôle du système de coordonnateur résident

  • Plan de mise en œuvre pour la phase de démarrage

Refonte de l'approche régionale 

Orientation stratégique, suivi et responsabilité pour les résultats à l'échelle du système

  • Document stratégique à l'échelle du système

Financement du système de développement des Nations Unies

  • Pacte de financement et dialogues de financement

Suivi des efforts de repositionnement du système des Nations Unies pour le développement aux niveaux mondial, régional et national

Une nouvelle vision pour le coordonnateur résident

Avec la réforme, les fonctions du coordonnateur résident sont désormais séparées de celles du représentant résident du Programme des Nations Unies pour le développement.

Le Secrétaire général António Guterres

« Vous pourrez compter sur des coordonnateurs résidents impartiaux et autonomes - entièrement dévoués aux besoins dont vous avez besoin pour réaliser le Programme 2030, en vous appuyant sur l'expérience, les compétences et les connaissances acquises dans le système. Nos équipes sur le terrain pourront désormais mieux adapter leur présence, leurs capacités, leurs compétences et leur réponse globale à vos priorités. »

Le Secrétaire général António Guterres

Équipe de transition

L'équipe de transition, dirigée par Robert Piper, de l'Australie, fournira un leadership stratégique et une supervision de tous les aspects liés au repositionnement du système de développement de l’ONU. L'équipe de transition rend compte à la Vice-Secrétaire générale et travaille en étroite collaboration avec le Conseiller spécial du Secrétaire général pour la réforme, M. Jens Wandel.

Resources

 

  • Rapport du Secrétaire général sur le repositionnement du système des Nations Unies pour le développement en vue de de la mise en œuvre du Programme 2030 : garantir à chacun un avenir meilleur (A/72/124–E/2018/3) 11 juillet 2017

  • Rapport du Secrétaire général sur l'application de la résolution 71/243 de l’Assemblée générale sur l’examen quadriennal complet des activités opérationnelles de développement du système des Nations Unies en 2018 (A/73/63–E/2018/8) 19 janvier 2018

Plateforme de connaissances sur les objectifs de développement durable