Stratégie de parité des sexes

La parité des sexes dans le cadre de la réforme :

La parité des sexes au sein du système, à tous les niveaux, est un élément central des réformes au sein des Nations Unies. Elle va contribuer à la modernisation de ses institutions et est essentielle à la crédibilité, à l'efficacité et à l'impact que l'organisation a sur la vie des personnes qu'elle sert.

Photo: Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, aux côtés des femmes qui composent l’équipe de direction
Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, aux côtés des femmes qui composent l’équipe de direction, notamment la Vice-Secrétaire générale, Amina J. Mohammed, et la Directrice de Cabinet, Maria Luiza Ribeiro Viotti.

La stratégie de parité entre les sexes vise, en effet, à créer une Organisation des Nations Unies plus diversifiée, plus inclusive et plus équilibrée, fonctionnant pour tous les membres de son personnel. Elle comprend des recommandations relatives au recrutement et au maintien en poste, aux mesures spéciales, au traitement des préjugés inconscients lors du recrutement et à la création d'un environnement institutionnel favorables à la parité.

Plus d’informations sur la Stratégie sur la parité des sexes aux Nations Unies.

Les priorités principales :

La Stratégie pour la parité entre les sexes à l'échelle du système des Nations Unies fixe des objectifs en matière d'égalité de représentation des femmes et des hommes, avec des engagements spécifiques dans les domaines suivants : l’encadrement et l’application du principe de responsabilité ; les positions de haute direction ; le recrutement et la rétention ; l’instauration d’un climat propice à la parité des sexes ; et les missions sur le terrain. Il ne s'agit pas simplement d'atteindre des objectifs quantitatifs, mais également de promouvoir un lieu de travail propice à l’inclusion et de transformer la culture institutionnelle afin que l'Organisation puisse s'acquitter pleinement de son mandat.

Les progrès à ce jour :

À ce jour, la parité des sexes a été atteinte au sein du Conseil de direction du Secrétaire Général et des coordonnateurs résidents. Toutes les unités du Secrétariat ont élaboré leurs propres plans de mise en œuvre pour la stratégie, se fixant des objectifs à atteindre à tous les niveaux. Aujourd’hui, l’organisation compte le plus grand nombre de femmes aux postes de chefs de mission et administrateurs généraux des opérations de paix de toute son histoire.

Témoignages du personnel des Nations Unies

Anne Soiberg, Assistante principale (gestion des installations), Nations Unies, New York

« À l’ONU, peu importe si l’on est un homme ou une femme, ce qui compte, c’est l’esprit d’initiative. »

Anne Soiberg
Assistante principale (gestion des installations)
Nations Unies, New York

Découvrez plus de témoignages du personnel (en anglais et en français)

Tableau de bord par sexe du Secrétariat des Nations Unies